Osmose inverse

L’osmose inverse (OI) est une technique de filtration la plus fine utilisée dans les systèmes de filtration tangentielle.
Cette technique retient tous les sels dissous, les molécules organiques de taille 10-7 mm et les sels monovalents sous une pression allant jusqu'à 80 bars.
L'osmose inverse est une technique séparative permettant d'extraire l'eau pure d'une solution saline par diffusion à travers une membrane dense.
Un prétraitement est obligatoire afin d'éviter les phénomènes de colmatage par les matières en suspension ou les précipitations chimiques.

CARACTÉRISTIQUES
- seuil de coupure en poids moléculaire le plus bas
- pression de travail pouvant atteindre 80 bars
- retient les molécules et les sels monovalents

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photo_osmose_inverse

  

 

 

DOMAINES D’APPLICATION DE L'OI
Industrie agroalimentaire :
- concentration des effluents de café, de fruits et légumes
- désalcoolisation
- purification et concentration des jus de pressages
- préconcentration des effluents

Industrie laitière :
- concentration de sérum et lait écrémé
- préconcentration du lait

Traitement des effluents :
- traitement et prétraitement des eaux de blanchiment
- recyclage des eaux usées
- récupération et séparation des eaux de rinçage
- concentration des effluents et récupération d’eaux pure
- dessalement d’eaux de mer
- traitement des effluents radios actifs
- abattement de la DCO indice de pollution et DBO (Demande Biologique Oxygène)

 schema_osmose_inverse.jpg

 CARACTÉRISTIQUES

- mécanisme de transfert de type solubilisation
- seuil de coupure en poids moléculaire le plus bas
- pression de travail pouvant atteindre 80 bars
- retient les molécules de quelques Angstroms (10-7 mm) et sels monovalents

DOMAINES D'APPLICATION

- concentration de sérum et lait écrémé
- traitement des effluents
- production d'eau